Jeffrey Grice : Pianist : Favourite Quotes

Quotes

  • There is no essence unless nothing has been left out
    -- Charles Wright
     
  • The root of goodness is within us, in that heart that outweighs any talent
    -- Nguyen Du
     
  • If at first the idea is not absurd, then there is no hope for it.
    -- Albert Einstein
     
  • Give birth to the mind that dwells nowhere.
    -- Tran Thai Ton
     
  • In the time of gathering together, make no arbitrary choice of your associates. There are secret forces at work, leading together those who belong together.
    -- I Ching
     
  • There comes a time in each life like a point of fulcrum. At that time you must accept yourself. It is not any more what you will become. It is what you are and always will be. …a new self-acceptance, a sense that I had to be this mind and this body, its vices and its virtues, and that I had no other chance or choice. 
    -- John Fowles The Magus

     
  • L’homme libre, c’est l’homme qui ne peut pas faire autrement
    -- Sergiu Celibidache

     
  • "The radio is nothing but a conduit through which pre-fabricated din
    can flow into our homes. And this din goes far deeper, of course, than
    the eardrums. It penetrates the mind, filling it with a babble of
    distractions, blasts of corybantic or sentimental music, continually
    repeated doses of drama that bring no catharsis, but usually create
    a craving for daily or even hourly emotional enemas."

    -- Aldous Huxley; On Silence; 1946.
     
  • "I love that I'm definitely doing something and I haven't done it yet. That's a pure life moment. After you get a job and before you have to do it. Nothing beats that. It's the spaces between life that I like the most." Jerry
    -- SEINFELD Seinlanguage P.136
     
  • An extract (French version) from an unpublished poem by Mahmoud Darwich, Ramallah, January, 2002:
    A l'âme de descendre de sa monture
    Et de marcher sur des pieds de soie
    A mes côtés, main dans la main, tels deux amis
    De longue date, qui se partagent le pain ancien
    Et le verre de vin antique
    Que nous traversions ensemble cette route
    Ensuite nos jours emprunteront des directions différentes :
    Moi, au-delà de la nature, quant à elle,
    Elle choisira de s'accroupir sur un rocher élevé.

     
  • rendre les émotions intimes par le biais des mouvements musculaires 
    -- RODIN
     
  • En premier lieu vient l’oeil qui voit, en deuxième lieu l’objet qui est vu, en troisième lieu la distance intermédiaire 
    -- DURER
     
  • Le peintre qui travaille par routine, sans s’expliquer les choses, est comme le miroir qui referme en soi tout ce qu’il trouve devant lui sans en prendre connaissance.
    (Traité de la peinture, 1490) 

    -- DA VINCI
     
  • Le plus grand plaisir qui soit après amour, c’est d’en parler 
    (Débat de Folie et d’Amour) 

    -- LABE
     
  • en art tout se fait par la soumission à la venue de l’inconscient 
    -- REDON
     
  • Reflections of the French pianist Yves Nat :

    Le chant sonore est illimité. L’oreille humaine ne l’est pas.

    Je préfère l’erreur d’un grand à la vérité d’un petit.

    Un musicien est estimable pour moi s’il me donne son ACCORD.

    Si tu ne trouves pas ta sonorité, n’écris pas.

    Musique et poésie – pléonasme.

    Vouloir faire dire une chose précise à la musique est une ineptie.

    L’harmonie est au contrepoint ce que le volume est à la surface.

    Mes doigts sur le clavier sont comme une mule dans les abrupts d’une montagne. Avec eux, je suis tranquille.

    Si, devant un trait pianistique, nous faisons appel à toute la musique qu’il contient, nous en supprimerions la difficulté.

    On peut ralentir dans la sonorité aussi bien que dans le mouvement.

    Le toucher, c’est le regard des doigts.

    Le beau son vient du cœur.

    Je marche sur les mains.
     
  • Nécessité de la simplicité à la base de l’expression. Partir de zéro – nappe propre… Simplicité et stabilité expressives du geste. Garantir à la base. La simplicité est déjà le commencement impeccable de CE QUI
    -- PEUT ETRE.
     
  • Le bonheur humain est une enharmonie. Human happiness is enharmonic.

    Si l’on me prouvait que Dieu n’existe pas, j’y croirais encore avec la plus entière mauvaise foi.
    Bach, c’est la Bible, Beethoven, c’est l’Evangile, avec Schumann, je parle comme un Monsieur du voisinage, simplement.

    Il faut payer de sa mort le courage qu’on a de vivre.

    Il y a des hommes si bien élevés qu’ils mourraient à table sans qu’on s’en aperçoive.

    On aurait tort de croire à la mansuétude des saisons : il faut avoir un petit soleil de poche.

    La dimension d’une toile, comme la durée d’un poème ou d’un morceau de musique, est un compromis entre le métier et l’inspiration.

    Quand je visite un musée, ça me fait gonfler les mains.

    « Je pense, donc je suis. » Je prie, donc Dieu existe.

Pianist details - Recordings - Events - Gallery - Links

This site is is designed to be viewed in 800x600 resolution (or higher)
© Developed and Maintained by M. Smith, 1999-2015